SITE_LUZERNE 2013-2
La Luzerne est menacée.Tenez-vous informés !
Les années 2010 pourraient bien être celles du grand retour de la luzerne en France.
Qui l'eut cru il y a 3 ans ? En cette année 2013, toutes les incertitudes, notamment règlementaires, ne sont pas levées mais force est de constater que la luzerne a le vent en poupe. Elle répond à la fois à des besoins agricoles et à des besoins sociétaux :
  • L'autonomie alimentaire des éleveurs : une part grandissante des élevages, laitiers notamment, en ont besoin pour sécuriser leur alimentation.
  • L'éco-conditionnalité : quelles que soient les formes prises par ce concept inventé dans les années 90, Ecophyto 2018, surfaces d'intérêt écologique, taxation des intrants, …la luzerne apparaît ou apparaîtra de plus en plus comme un véritable trésor.
  • La qualité de l'eau : cause nationale, sous forte pression européenne, la teneur en nitrates des eaux de consommation demeure un problème non résolu en France. La contribution de la luzerne à la modération en la matière en fait un atout majeur.
  • La biodiversité : C'est un fantastique enjeu pour la luzerne qui a su, avec le Muséum National d'Histoire Naturelle, prouver sa contribution très significative à la conservation de la biodiversité sur un territoire.
  • L'économie des ressources fossiles : La fixation symbiotique de l'azote de l'air reste un fabuleux facteur de performance intrinsèque dont la luzerne n'a pas fini de profiter.

Portée par son image « verte » et bénéficiant d'un capital naturel de sympathie, la luzerne est en passe de symboliser une agriculture performante et économe des ressources naturelles. Une image à vrai dire méritée.

Nous vous souhaitons une consultation agréable et enrichissante de ce site

Jean-Pol Verzeaux
Président de Coop de France Déshydratation
Claude Pannet
Président du Comité Exécutif de Recherche Agronomique de COOP de FRANCE Déshydratation