SITE_LUZERNE 2013-2
La Luzerne est menacée.Tenez-vous informés !
La filière
Emblème de la Multifonctionnalité
Partout où elle est cultivée et déshydratée, la filière luzerne se révèle comme un acteur de premier plan dont l’influence s’exerce dans les divers champs de l’activité économique et sociale. Son importance est d’autant plus notoire lorsque, comme en Champagne-Ardenne, la luzerne est une culture historique et, depuis 60 ans, un intervenant majeur du développement de la région.

Une activité à pérenniser
Bilan UE matières riches en protéines
Bilan UE matières riches en protéines

Dans son secteur particulier, la production de protéines, la filière luzerne joue un rôle prépondérant puisque l’Union européenne affiche un déficit de protéines végétales de l’ordre de 75 %.

La pérennité de la production est d’autant plus nécessaire que la luzerne est la plante qui produit le plus de protéines à l’hectare.
Une recherche dynamique et des résultats probants
Le budget consacré par la filière luzerne déshydratée à la Recherche Développement avoisine le million d’euros annuel, affecté à la création de valeur ajoutée et à l’amélioration des process et des produits. Cette recherche s’effectue en liaison étroite avec de nombreux partenaires agricoles et industriels, dans des domaines très diversifiés.
C’est ainsi, par exemple, que les déshydrateurs ont pu réduire de 30 à 40 % leurs consommations d’énergie fossile au cours des trois dernières années. On constate aussi qu’un projet tel que l’étude et la mise au point du préfanage à plat est particulièrement intéressant en matière de création d’emplois (+ 10 % sur ce seul projet).
Une filière créatrice d’emplois
Il faut savoir en effet que la filière luzerne est le troisième employeur privé en Champagne- Ardenne.

Elle tient même le premier rang dans certaines régions comme le sud du département des Ardennes.

Modernisée et restructurée, elle offre 1 500 emplois, la moitié en emplois directs, l’autre en emplois indirects.

Agronomiquement indispensable
Outre ses avantages propres, la luzerne est du plus grand intérêt agronomique dans les rotations.
  • Elle ne nécessite aucun apport d’engrais azoté et restitue de l’azote pour la culture suivante
  • Elle ne requiert pas de traitement fongicide, quasiment pas de traitement insecticide et très peu de traitement herbicide.
  • Plante pérenne, elle améliore la structure des sols.
Son intérêt est encore plus important pour les cultures biologiques et pour les filières sans OGM. Il est enfin incontestable dans le contexte du Grenelle de l’Environnement et notamment dans le cadre du plan Ecophyto 2018 et de l’objectif Terres 2020.
UNE PHYSIOLOGIE
HORS DU COMMUN